12. nov., 2018

Le karma sautera? Jamais!

Le karma sautera? Jamais!

N'est-ce pas un juste karma que de voir des millions de gens fuir leur pays car chez eux la misère les ronge, pour rejoindre ceux là-même qui les enfoncent et s'enrichissent à leurs dépends ? Une misère par laquelle les dirigeants de ces pays se sont enrichis et pour beaucoup très très enrichis par les pays occidentaux et autres qui ont négocié à coups de milliards l'exploitation de leurs ressources .

Au même titre que la Belgique a fondé ses racines financières dans le sang du Congo, bien d'autres pays ont joué et aujourd'hui en paient le prix. Mais qui en paie le prix? Nous les citoyens, et ces pauvres peuples exploités sans vergogne au nom de l'économie.

A gauche on veut nous culpabiliser et à droite nous faire craindre des envahissements et du terrorisme pour justifier des durcissement aux frontières et restreindre nos libertés individuelles à l'intérieur même de nos cités au moment où les bases populaires commencent à chauffer...la belle affaire. Etes-vous dupe vous les moutons?

Que l'on impose un vrais développement de qualité de vie dans ces pays en échange d'investissement et d'exploitation de leurs ressources (en parfait équilibre de partages commerciaux respectueux) plutôt que de refaire des murs comme ceux de Berlin Est , et de déployer l'armée face à des familles d'hommes de femmes et d'enfants qui ne veulent qu'une seule chose...vivre un peu mieux.

Donne un poisson à un homme et il mangera un jour, et si tu lui apprends à pêcher il mangera tous les jours.

Mais soyons réalistes, aucun états ou multinationales n'a envie de cela sinon ce serait déjà fait. Le seul et unique but de tous est l'enrichissement et le pouvoir et à plus petite échelle chacun chez soi avec son petit confort. Depuis la nuit des temps les plus riches n'ont-ils pas toujours vécu au profit des plus pauvres. N'avons-nous pas tous des plus pauvres que nous qui sont à plaindre ou à juger? Nous sommes tellement dans le même système individuellement comme internationalement le sont les pays économiquement dominant.

Ne serait-il pas temps de reconnaître l'échec de ce qui en fin de compte est "le capitalisme"? Le libéralisme est une chose, l’ultralibéralisme en est une autre

La population mondiale augmente, la technologie, la robotisation et l'Intelligence Artificielle diminuent les possibilités de travail telles qu'on les a connus jusqu'à aujourd'hui et par conséquent il est stupide de croire au travail pour tous dans le futur mais déjà dans le présent. Le système est au bout de ses possibilités.

Soit on sort du cadre capitaliste classique et on partage, soit une troisième guerre mondiale ou dictature mondiale est à prévoir.

Aux armes citoyens ou aux larmes, l'avenir sera vacarme.

Mais pour ma part, avant les armes et les larmes, ce sera "aux arts les citoyens".

 

DM 12/11/2018